Oenothèque
Oenothèque»Concept de l'Oenothèque

Le concept de l'œnothèque cantonale


Le Château de Boudry, devenu par la volonté du Conseil d'Etat l'Ambassade du vignoble neuchâtelois, possède un cellier fort important décoré d'objets viticoles et de peintures vigneronnes dues à Gustave Jeanneret et Ericde Coulon. .

Cette pièce du Château, aménagée en 1957, contient un certain nombre de casiers protégés par des lambourdes et fermés à clé, aptes à accueillir chacun l'équivalent de 24 bouteilles de vin.

Des comptoirs frigorifiques y ont aussi été installées afin d'avoir à température adéquate l'équivalent de cinq cents bouteilles. Cette banque de froid sert aussi pour les diverses manifestations qui y ont lieu.

L'intention de l'Oenothèque est d'offrir à chaque encaveur la possibilité de déposer ses vins au Château pour qu'ils puissent y être dégustés, vendus à l'emporter ou servis lors des différentes manifestations.

Pour ceux qui passent aujourd'hui par Boudry, il leur est possible de déguster toute la palette des vins du Pays de Neuchâtel, soit des bouteilles issues des cépages actuellement cultivés dans le canton. Au delà du traditionnel blanc, le Chasselas, qu'il soit non-filtré ou élevé sur lies, du Pinot noir décliné en Oeil-de-Perdrix, Perdrix blanche ou tout simplement en rouge, barriqué ou non. Il y a aussi de nombreuses spécialités telles les Pinot gris, Chardonnay, Gewüztraminer, Müller-Thurgau, Charmont, Doral, Gamaret, Granoir, Galotta, Merlot, Viognier, etc.