Le Musée
Le Musée»La première salle

LA PREMIERE SALLE DU MUSEE


En entrant dans les salles du premier étage, le spectateur découvre tout d'abord une salle consacrée à l'histoire des contenants, de tonneaux, tonnelets aux bouteilles, vino-box, boîtes de conserve!


Tout un atelier de tonnelier  est aussi reconstitué.


Entre anciennes mesures et système métrique


Afin d’unifier les différents systèmes de mesures des provinces, introduit par la loi du 1er vendémiaire an IV (23 septembre 1795) , le système métrique est rendu obligatoire en France à l’occasion de son cinquième anniversaire par l'arrêté du 13 brumaire an IX (4 novembre 1800), l'emploi de tout autre système étant interdit. La loi stipule l'existence d'une nomenclature des nouvelles mesures: mètre, gramme, litre avec leurs préfixes: kilo, hecto, déci, etc. Les scientifiques Delambre et Méchain définissent le mètre comme étant la dix-millionième partie du quart d'un méridien terrestre. Dans la pratique, le nouveau système métrique mettra des années pour s'imposer dans toute la France.


Dès 1801, la République helvétique tente d'introduire le système métrique, « mais la loi ne fut jamais appliquée » En effet, en 1803, la surveillance des poids et mesures retourne aux cantons, ce qui rend difficile une unification que l'on tenait pourtant généralement pour souhaitable.


En Suisse occidentale et méridionale, en raison des liens commerciaux avec la France entre 1800 et 1827 ou parfois dans le sillage de l'occupation temporaire par les Français, on adopte le système métrique, entièrement ou partiellement, en gardant cependant certains noms traditionnels d'unités et en intégrant d'anciennes unités et subdivisions; il en va ainsi sur le territoire de l'ancien évêché de Bâle (rattaché alors au département français du Mont-Terrible) vers 1800, à Genève en 1813, dans le canton de Vaud en 1822, en Valais en 1824 et à Neuchâtel en 1857.


La Constitution fédérale de 1848 déclare (art. 37): "Sur la base du concordat fédéral existant, la Confédération introduira les mêmes poids et mesures sur tout son territoire." Mais la loi ne devient effective en Suisse que le 1er janvier 1877.


A Neuchâtel, avant l’introduction officielle du système métrique en 1857, la mesure de base pour le vin est le pot. Il a une capacité de 1.92 litre. On le divise en demi-pot (la bouteille) et ainsi de suite en tiers, quart, huitième de pot.


Une vitrine leur est consacrée.